BONGZILLA

INTER ARMA + HANGMAN’S CHAIR 

Le Romandie ouvre les hostilités ce jeudi avec une soirée en mode “kevlar triple épaisseur”.

Pour l’occasion, deux groupes US et un combo français croiseront le fer et vont faire vibrer les Arches du Grand-Pont lausannois pour défendre les musiques divergentes en taille XXL avec pour seule devise:

“MAXIMUM VOLUME YIELDS MAXIMUM RESULTS ! »

BONGZILLA (US)

Vétérans de la scène sludge internationale, les 3 membres de BONGZILLA sont plutôt portés sur la fumette.

Leurs albums Apogee, Gateway et Amerijuanican font la part belle aux riffs basiques et ultra gras, renforcés par les vocaux écorchés de Mike « Muleboy » Makela.

Le groupe, actif de 1995 à 2009 puis réactivé en 2015, fait partie de ces formations devenues cultes grâce à des performances live imparables et c’est peu dire que c’est un honneur et un événement de les recevoir dans le cadre d’Impetus 2017 (pour rappel: il est interdit de fumer dans l’enceinte du Romandie…).

INTER ARMA (US)

Combo post-métal émérite signé sur le mythique label de Philadelphie Relapse Records, INTER ARMA peut se targuer d’être une des seules formations à réussir à mélanger de façon judicieuse doom, sludge, black et death metal.

Le nouvel album du quintette de Richmond, Paradise Gallows, est sorti l’année passée.

HANGMAN'S CHAIR (FR)

HANGMAN’S CHAIR (FR) est un groupe parisien qui prodigue un doom metal gras et épique digne de ses illustres idoles.

Lorgnant fortement vers le sabbat noir, ces ex- Es la Guerilla ont sorti quatre albums dantesques qui mettent à l’honneur riffs du meilleur goût et ambiances sombres transcendés par des vocaux lyriques à couper le souffle aux plus érudits.