RAIME

+ KURO + MATT JENCIK 

Pour ce second volet d’IMPETUS en terres lausannoises, rejoignez Le Bourg pour une soirée résolument impétueuse, sombre et avant-gardiste, en compagnie des duo RAIME et KURO, et de MATT JENCIK.

RAIME (Blackest Ever Black - UK)

RAIME, duo londonien composé de Joe Andrews et Tom Halstead, se fait depuis 2012, année de sortie de son premier album « Quarter Turns Over A Living Line », le porte-étendard de l’esthétique défendue par le label Blackest Ever Black depuis ses débuts. Une esthétique sombre dans laquelle influences eighties se confrontent à une vision futuriste de la musique électronique. Sur « Tooth », second album sorti au printemps 2016, Raime puise en effet dans les rythmiques sèches et glaciales chères à la musique industrielle, y confrontant plages électroacoustiques, dub, techno ou grime. Une musique hybride, étouffante, cérébrale, à la production toujours impeccable, sculptant l’espace à coup de basses tout en jouant magnifiquement avec les silences. En live, le duo s’adjoint les services de Valentina Magaletti (The Oscillation, Tomaga, Helm…) à la batterie.

KURO (Rocket Recordings - UK/FR)

KURO – Agathe Max au violon amplifié et Gareth Turner à la double basse électrique – ont sorti leur premier album sur le label anglais Rocket Recordings (Gnod, Hills, Goat…) l’an passé.

Ce projet marque l’union expérimentale entre deux musiciens aux trajectoires différentes et pourtant liés par une passion commune pour l’intensité sonore. Entre musique de chambre, drone, doom, noise et avant-garde, Max et Turner délivrent dans leurs compositions un travail riche en textures atmosphériques, laissant place à de larges parties improvisées, nous plongeant dans un état méditatif.

MATT JENCIK (Hands In The Dark - US)

Ex-membre de Slint et Circuit des Yeux, guitariste du groupe Implodes, dont les deux derniers albums sont parus sur Kranky, et gérant du célèbre shop Reckless Records à Chicago, MATT JENCIK vient se sortir son premier album solo, « Weird Times », sur le label français Hands In The Dark (The Oscillation, Bitchin Bajas, Robedoor…).

Un album de pur ambient-drone, à la beauté spectrale, et d’une noirceur intense et hypnotique, composé exclusivement en déconstruisant des samples de guitare issus de vieilles compositions de Jencik.